imagesCAGW8LRYBreakfast at Tiffany's by Truman Capote, publié en 1958, lu dans le cadre du challenge lire en v.o.

Truman Capote, né en 1924, mort en 1984,"est un écrivainaméricain auteur de romans, nouvelles, reportages, portraits, récits de voyages, souvenirs d'enfance, ainsi que de deux adaptations théâtrales d'écrits antérieurs et de deux scénarios de films."(src=wikipedia)

«[...]l'écrivain le plus parfait de ma génération : il écrit les meilleures phrases, où chaque terme, chaque rythme est soigneusement pesé. Je n'aurais pas trouvé deux mots à changer à Petit déjeuner chez Tiffany, qui s'impose déjà comme un classique de la littérature américaine. » Norman Mailer

 

images_5_Breakfast at Tiffany's a été remarquablement interprété, la belle  Audrey Hepburn jouant merveilleusement la fragile Holly Golightly .

 

 

 

 

 

images_9_Ce court roman raconte la rencontre d'une jeune femme; Holly(holiday) Golightly avec le narrateur, un écrivain dont on ne sait pas le nom. Une relation assez étrange va se créer entre eux et on se rend compte très vite qu'Holly n'est qu'un pseudonyme, une carapace sous laquelle la petite lula mae de 19 ans se cache. Celle ci s'est forgée un personnage plus qu'attachant et pourtant, elle ne supporte qu'on puisse s'attacher à elle, elle considère que tomber amoureux d'elle c'est l'enfermer dans une cage, une cage, qu'en fait, elle se forge elle même...

4ème de couverture: "Pursued by mafia gangsters and playboy millionaires, Holly is a fragile eyeful of tawny hair and turned-up nose, a heart braker, a perplexer, a traveller, a tease"

("Poursuivie par des gansters mafieux et des playboy millionnaires, Holly est une très jolie créature, fragile, aux cheveux fauves et au nez retroussé, une "briseuse de coeur" qui intrigue et taquine, une voyageuse.")

Citations: ""I've got the most terrifying man downstairs", she said, stepping off the fire escape into the room. "I mean he's sweet when he isn't drunk, but let him start lapping up the vino, and Oh God, quel beast! If there's one thing i loathe, it's men who bite.""

""Never love a wild thing, Mr Bell" Holly advised him. "That was doc's mistake. He was always lugging home wild things. A hawk with a hurt wing, one time it was a full-grown bobcat with a broken leg. But you can(t give your heart to a wild thing: the more you do, the strong they get. Until they're strong enough to run into the woods.""

Ce livre est un de mes romans préférés, je l'avais déja lu en français, ainsi que les autres nouvelles qui accompagnent le récit: House of flowers, A diamond guitar, A christmas memory. Je me devais donc de vous le faire découvrir.

Ma note: 9,5/10

Breakfast at Tiffany's, Capote, 1958, env.100 pages.

47564137_1_