J'aime lire

06 février 2010

The great Gatsby --- F. Scott Fitzgerald

9780140620184_1_J'ai entendu des avis positifs de ce classique a plusieurs reprises donc je me suis lancée, le challenge j'aime les classiques me donnant une raison de plus de le lire...

"F.Scott Fitzgerald is best known for his novels and short stories which chronicle the excesses of America's "Jazz Age" during the 1920s."

Ne dans le Minnesota en 1896 et décède a Hollywood en 1940, il est l'un des plus célèbres écrivains américains. Chef de file de la Génération perdue et émouvant représentant de L'Ère du Jazz, il est aussi celui qui lance la carrière d'Ernest Hemingway. Il se marie avec Zelda Sayre Fitzgerald, alors exubérante fille du Sud, en 1920. Il a écrit entre autres; L'envers du Paradis (1920), Les heureux et les damnes (1922), Tendre est la nuit (1934).

"Le public n'a pas bien accueilli ce roman à sa publication, et sur les 75 000 ventes prévues, moins de 24 000 exemplaires furent vendus jusqu'à la mort de l'auteur en 1940. Il fut même très rapidement retiré des libraires l'année même de sa parution, faute de lui trouver assez de lecteurs." L'oeuvre a donc été appréciée et reconnue bien plus tard.

Nick Carraway, le narrateur, s'installe a Long Island, près de New York, pour son travail. Son voisin est Jay Gatsby. Ce dernier vit dans une demeure somptueuse ou se déroulent des fêtes interminables dans un luxe indescriptible, parmi l'hypocrisie des célébrités et starlettes en tous genres, du champagne et des serveurs, Gatsby reste en retrait car il n'y a qu'une seule personne qu'il cherche a impressionner et cette personne, c'est Daisy Buchanan, femme du millionnaire Tom Buchanan et cousine de Nick... Elle a une voix fluette et séduisante, "full of money"... Nick découvre qu'en fait, Gatsby est un de ses anciens soupirants et qu'il est bel et bien décide a la reconquérir...

Quand on lit ce court roman, on retombe dans les années folles (1920s), la beuverie, l'argent facile, l'ostentation, le clinquant... "dans son jardin, ils allaient et venaient comme des papillons de nuit parmi les chuchotements et le champagne et les étoiles". Le cote éphémère de cette façon de vivre est d'ailleurs très bien dépeint. J'ai beaucoup apprécié cette lecture, l'écriture de Fitzgerald est particulièrement belle et empreinte de poésie et je suis tombée sous le charme. 

 

Citations: "Reserving judgments is a matter of infinite hope." (la plus connue du roman)

 

"For a moment, he looked at me as if he failed to understand.

"I'm Gatsby," he said suddenly.

"What!"I exclaimed. "Oh, I beg your pardon."

"I thought you knew, old sport. I'm afraid I'm not a very good host."

He smiled understandingly-much more than understandingly. It was one ot those rare smiles with a quality of eternal reassurance in it, that you may come accross four or five times in life. It faced-or seemed to face- the whole eternal world for an instant, and then concentrated on you with an irresistible prejudice in your favour. It understood you just so far as you wanted to be understood, believed in you as you would like to believe in yourself ... "

 

Ma note: 9/10

The Great Gatsby, Fitzgerald, 1925, Penguin Popular Classics, 190 pages, 2,60€.

Ce livre a ete lu en v.o.!! C'est deja mon cinquieme livre lu en anglais, apres je passe en challenge maxi !

LireEnVo_1_images_8_

 

Posté par tifx à 15:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 février 2010

Frankenstein ou Le Promethee moderne --- Mary Shelley

089ddba9339b1580797b781d041c008e_500x500_1_Comme vous pouvez le voir (ou pas, l'image n'est pas très nette), je me suis carrément trompée en achetant une édition non-integrale... J'ai acheté un Frankenstein dans la collection Extraits (je n'avais pas fait attention au petit indice en bas a droite) aux éditions Flammarion. Bon je ne le regrette pas trop car il ne manque que quelques chapitres, j'ai donc eu un très bon aperçu du roman. Et je compte le relire en version intégrale un de ces jours car j'ai encore une fois beaucoup apprécié ma lecture!

Venons en aux faits:

Robert Walton qui a entreprit un voyage vers les pôles pêche un homme mourant sur un grand fragment de glace... Cet homme est Mr Victor Frankenstein et va lui raconter son étrange histoire. Il lui apprend qu'il a toujours été passionne par les sciences puis par les mathématiques et qu'il a lu de nombreux scientifiques qui ont été un temps ses maîtres. Quand il s'est passionne pour la chimie et l'anatomie, il a appris comment animer la matière inerte... Il décide alors de donner la vie a un animal aussi complexe que l'homme, il lui donne des dimensions plus grandes pour plus de facilite dans sa mise en oeuvre. Mais quand la créature s'éveille... Elle a toutes les caractéristiques visuelles d'un monstre... Frankenstein s'enfuit, la créature est livrée a elle-même car maudite par les humains.

Ainsi commence l'histoire du "double de Frankenstein", et ainsi commencent les épreuves et la souffrance de Frankenstein qui jusque la, avait toujours été heureux...

J'ai été complètement happée par cette folle histoire qui ne m'est donc restée qu'une petite soirée sous les yeux...

Mary Shelley avait seulement 19 ans lorsqu'elle a écrit ce roman, elle est issue d'une famille d'intellectuels anglais, sa mère était d'ailleurs une féministe qui publia Défense des droits de la femme en 1792 et son père était un philosophe athée, réformateur social qui publia notamment Enquête sur la justice politique en 1793. Pourtant, c'est de façon anonyme qu'elle publie son roman, il apparaîtra sous son nom en 1831 seulement. Lorsqu'elle écrit Frankenstein en 1816, elle vit une relation mouvementée avec le poète Percy Shelley, l'idée du roman lui vient lorsqu'ils décident avec des amis d'écrire une histoire de fantômes chacun, semblable a Fantasmagoriana qu'ils lisaient alors et lorsqu'elle fait un cauchemar mettant en scène un homme éveillé a la vie grâce a une machine, elle décide de créer "une histoire a glacer le sang"...

C'est l'époque du roman gothique et Frankenstein présente beaucoup de nouveautés: ce n'est pas grâce a la magie qu'apparaît Frankenstein mais grâce a la science. Les découvertes scientifiques misent en avant dans ce récit le déplacent vers la Science-fiction (cf galvanisme). Aussi est notée dans le mini-dossier complétant le livre une "psychologie complexe des personnages". Mary Shelley marque donc les "prémisses de la littérature fantastique" (la nature est aussi exploitée pour illustrer les sentiments des personnages).

" NUL CRIME, nulle haine, nulle cruauté, nulle misère n'existent qui puissent se comparer aux miens. Quand je parcours la liste effrayante de mes actes, je ne peux retrouver en moi cette même créature dont l'esprit contenait les visions sublimes et transcendantes de la beauté et de la majesté du bien. Mais c'est ainsi que vont les choses: l'ange déchu devient un démon du mal!"

Ma note: 8,5/10

Je ne permets pas d'intégrer ce roman au challenge j'aime les classiques puisqu'il n'a pas été lu en version intégrale...

Éditions Flammarion, Extraits, 1818, env. 180 pages, 3,70€

Posté par tifx à 11:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2010

MILLENIUM 1,2 --- Stieg Larsson

J'avais déjà lu le premier tome il y a près de deux ans (et oui j'ai su patienter tout ce temps pour la suite...) mais je n'en avais pas fait de billet. Étant donne que je viens de finir le deuxième, j'en profite pour faire le double travail...

9782742761579_1_

Pour ce qui est du résumé, voici la quatrième de couv (je l'ai lu il y a trop longtemps pour ne pas tricher et de toutes façons, la plupart d'entre vous le connaissent déjà):"Ancien rédacteur de Millénium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael BlomkvistBlomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée. placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael BlomkvistBlomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire. " (présentation de l'éditeur Actes Sud)

Pou ce qui est des impressions, j'avais note que les 50 premières pages contenaient beaucoup de vocabulaire économique donc pas très facile a tout assimiler au début (c'est en effet le monde de la finance)...mais on accroche car le fond est plutôt intéressant et ensuite on tombe dans la spirale Larsson avec ses personnages attachants malgré leurs caractéristiques incommunes et impossible d'en sortir avant d'avoir fini.

Bien sur, notons Lisbeth, c'est un personage très marginal, qui a eu un passe très douloureux qui sera dévoile au cours de la série et qui pourtant est Le personnage auquel on s'attache le plus et qui nous manque au fil des pages ou elle ne se trouve pas... D'ailleurs j'ai note qu'elle n'était pas assez présente dans le premier tome.

Larsson n'a pas une écriture qu'on peut qualifier de littéraire, d'ailleurs il était journaliste, mais son écriture est fluide, claire, comme spontanée, et on peut dire qu'il avait le don pour donner envie a ses lecteurs de lire son roman complètement et rapidement (en gros, le suspense, c'était totalement son truc et c'est sûrement la clé de la réussite de cette trilogie).

Par contre, petit bémol, j'avais été un peu déçue par la fin, je ne sais pas exactement pourquoi, je m'attendais sûrement a quelque chose de plus "fin" (je pense que ceux qui l'on lu comprennent...), un peu comme si ça avait été "grossièrement ficelé"...

Autre point faible: le prix élevé des livres (même si ça n'est la faute de Larsson).

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, Stieg Larsson, 2006, Actes Sud, 575 pages, 22€

Ma note: 7,5/10

9782742765010_1_

Ah! J'ai trouve que le deuxième tome ne ressemblait pas trop au premier, d'ailleurs je l'ai amplement préféré, il est toujours aussi haletant, plein de suspense et de découvertes mais il est diffèrent en ce qu'il est moins complexe, puisque l'histoire (même si il y a plusieurs meurtres) ne tient en fait qu'a l'élucidation d'une seule affaire cette fois-ci et cette affaire, vous l'aurez compris, c'est l'histoire de Lisbeth Salander, le personnage auquel on s'attache dans le premier tome et que l'on retrouve ici. Et quelle histoire! C'est le moins qu'on puisse dire! Bien sur, au début, les évènements se mélangent en une mayonnaise assez aigre; un écrivain tué avec sa femme alors qu'il était sur le point de publier un livre (grâce a Millénium) dont le sujet était le commerce de prostituées exportées des pays de l'Est, un pistolet avec les empreintes a Lisbeth Salander appartenant a son tuteur retrouve dans la cage d'escalier...

Citation: "Alexander Zalachenko avait travaille pour la Sapo.

Il ne s'agissait pas d'une enquête. Il s'agissait d'une affaire étouffée. Zalachenko était plus important qu'Agneta Salander. Il ne devait pas être identifié et dénoncé. Zalachenko n'existait pas.

Ce n'était pas Zalachenko qui était le probleme, c'etait Lisbeth Salander, la gamine folle qui menaçait de faire sauter l'un des plus gros secrets de la nation."

Un autre bémol (mais que j'aurais aussi pu noter pour le premier); j'ai trouve qu'il y avait beaucoup trop de descriptions inutiles, qui n'apportent rien, absolument rien, a l'histoire (par exemple quelles sont les dimensions de telle pièce, ce que mangent a midi ou chez eux les différents personnages etc etc).

Attention: A ne surtout pas lire si vous avez un déficit chronique de sommeil.

Ma note: 8,5/10

Posté par tifx à 11:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2010

Ma LAL

liseuse_2_

La liseuse, Monet, 1872 (huile sur toile)

Abbey Le gang de la cle a molette

Andahazi La villa des mysteres

Austen Persuasion

Bronte La chatelaine de WildfellHall

Bryson Down Under

Colette Cheri

Constant Adolphe

Coover La flute de Pan

David-Weill Les pretendants

Durrell Le quatuor d'Alexandrie

Esquivel Chocolat amer

Fielding Bridet Jone's diary (uniquement si lu en v.o.)

Fortier Du bon usage des etoiles

Hemingway (pas d'idee particuliere-avez vous des conseils??)

Hoffmann Le chat murr

Laurain Fume et tue

Mazetti Le mec de la tombe d'a cote

Mda Au pays de l'ocre rouge

Meyer un arriere gout de rouille

Morris Nouvelles de nulle part

Perec W ou le souvenir d'enfance

Shafak Lait noir

Soljenitsyne Le grain tombe entre les meules

Steinbeck Tortilla flat

Sterne Le voyage sentimental

Tolkien Le seigneur des anneaux (3tomes)

Vermalle L'avant derniere chance

Woolf L'art du roman

Total: 29 livres dans ma LAL!

Posté par tifx à 13:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2010

Ma P.A.L.

ME0000051761_2_1_

La liseuse, Renoir, 1874, huile sur toile

Austen Le parc de Mansfield

Boulgakov Le maitre et Marguerite

Capote De sang froid

Dostoievski L'idiot

(De La)Fayette La princesse de Cleves

Fitzgerald The great Gatsby (en v.o.-fevrier)

Hugo Notre Dame de Paris

Jong Le complexe d'Icare

(De)Laclos Les liaisons dangereuses

Larsson La fille qui revait d'un bidon d'essence et d'une allumette LU

           La reine dans le palais des courants d'air

Le Fanu Carmilla

Lenoir Tibet, le moment de verite

Maupassant Boule de suif (avril)

Murakami Haruki Au sud de la frontiere, a l'ouest du soleil

                      Les amants du Spoutnik

Murakami Ryu (pas de titre special en tete-avez vous des idees??)

Musset Confessions d'un enfant du siecle

Rice Entretien avec un vampire (en v.o.)

(De)Sevigne Lettres

Shelley Frankenstein (extraits-fevrier) LU

Shikibu Le dit du Genji

Thoreau Walden ou la vie dans les bois

Tolstoi Anna Karenine (mars)

Vann Sukkwan Island

White Des morts et des vivants

Woolf Mrs Dalloway(lecture commune mars)

        Orlando(essayer de le lire pr le 1er avril-lecture commune)

X Les Mille et une Nuits

Total: 27 oeuvres dans ma PAL!

(ce n'est pas bcp ms je ne mets que les livres que je veux absolument lire et dans un delai pas trop long)

Posté par tifx à 01:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :